Organisation Non enregistrée

 
 

Organisation Non enregistrée

 
 

Actualités

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Note 0.00 (0 Votes)

Signaux faiblesStylos ? Non, signaux...

Rapprocher chiffres et observation

Savez-vous que compter les stylos de temps en temps dans votre remise pourrait participer à une évaluation du climat social dans votre organisation ? Oui, vraiment, compter les stylos. Alternativement vous pourriez suivre la consommation de café ou même la manière dont vos salariés se garent sur le parking de l’entreprise.

Je suis très sérieux, tout ceci est utile. C’est un discours peut-être étonnant car vous savez combien nous apportons de l’importance aux statistiques et aux faits solides. La corrélation statistique entre l’ancienneté et l’absence longue par exemple, l’évolution de la structure des âges, etc. Néanmoins nous n’utilisons pas la statistique pour le plaisir de faire des maths. Si nous conseillons la statistique c’est pour sa finalité, celle de faciliter l’analyse des causes de problématiques sociales complexes. Mais il n’y a pas que la statistique, nous pourrions dire les signaux forts, pour faciliter la compréhension des problématiques sociales complexes, il y a aussi les signaux faibles.

Dans certaines circonstances, les salariés, ou les agents dans une fonction publique, peuvent tendre à des comportements déviants. Ils peuvent s’absenter de façon non justifiée, c’est une possibilité, mais il y en a bien d’autres. Plusieurs études menées par des psychologues du travail ont montré que les comportements contre-productifs augmentent lorsque le climat social est dégradé. Les collaborateurs dans un tel cas dérobent du matériel, négligent l’outil de travail, ne remettent plus de papier dans l’imprimante quand il en manque, etc.

Quand le comportement concerne un collectif, il y a un message

Le parking vous disais-je. Se garer en marche avant est souvent considéré comme dangereux car la manœuvre de sortie s’effectue en marche arrière avec une visibilité limitée lorsque l’on quitte le travail le soir. Si vous avez une consigne de se garer en marche arrière et que soudainement elle est moins respectée, il y a probablement un signal faible, un message. Car certains salariés ou agents frustrés ou démotivés ou en colère ne feront plus l’effort, consciemment ou inconsciemment de se garer en marche arrière. Quand une seule personne change de comportement c’est peut-être un hasard, mais quand 10, 20 personnes se mettent à piller la papeterie, ce n’est plus un hasard, il y a un message.

Mon message justement est de vous inviter à rechercher, à observer ces signaux faibles qui cachent souvent un sens bien plus subtil qu’une disparition de stylos.

Plus on observe, plus on identifie de signaux faibles et plus on en a plus on a d’indices pour évaluer le climat social ou la santé de son organisation.


Accès non autorisé