Organisation Non enregistrée

 
 

Organisation Non enregistrée

 
 

Actualités

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Note 0.00 (0 Votes)

Systemique des couts sociaux 2La systémique des coûts sociaux

Reprenons notre métaphore de la maison mal isolée et réfléchissons maintenant à la manière de s’y prendre pour réduire les fuites d’énergie. Nous l’avons vu ces fuites sont horriblement coûteuses, presque tout le temps des valeurs à deux chiffres de la masse salariale et elles se présentent principalement sous 5 formes : absentéisme, turnover, présentéisme, désengagement, comportements contreproductifs.

Comme pour la métaphore de la maison mal isolée, le réflexe pourrait être de chercher à isoler, c’est-à-dire à comprendre l’origine des fuites et leur cause. Par exemple prévenir l’absentéisme ou le turnover, selon ce qui vous pénalise le plus. C’est une bonne idée de s’engager dans une analyse des causes, mais le message de cette vidéo est de dire « attention » à la manière de s’y prendre.

L’énergie trouve toujours un point de fuite

Le message est de considérer les risques sociaux de façon globale, systémique. Que se passe-t-il dans une maison mal isolée si vous ne faites pas un diagnostic global et si vous considérez les sujets de façon indépendante ? Que se passe-t-il par exemple si vous contraignez les fuites d’énergie des fenêtres avec du double ou du triple vitrage sans regarder ce qui se passe du côté des combles, du toit ? L’énergie (calorifique ou humaine) trouve toujours un point de fuite.

Donc si vous réduisez, si vous contraignez l’absentéisme, par exemple, sans voir le problème dans la globalité, vous aurez peut-être moins d’absentéisme, mais plus de désengagement !

Est-ce un gain ? Probablement pas, le problème est juste déplacé. Ce ne sont pas des histoires, nous l’avons constaté plusieurs fois. Si vous contraignez l’absentéisme par des mesures de rétorsion, des punitions, par exemple des sanctions financières, vous constaterez probablement une baisse de l’absentéisme, ce qui est bien, mais une hausse concomitante du désengagement ou, et du turnover.

Intégrer la dimension systémique des problématiques sociales

Quelle est la conclusion ? La conclusion est que les problématiques sociales, les coûts sociaux doivent être vus comme un système. Il y a des interactions, des interdépendances entre ces thématiques et il faut concevoir le projet de prévention globalement.


Accès non autorisé